Molenzorg
Hyon (Mons), Henegouwen
<p>Moulin au Bois</p>
Rechts een hoekrestant van de Moulin Saint-Pierre. Foto: Jean-Paul Vingerhoed, Corroy-le-Grand, 04.07.2010
Naam

Moulin au Bois

Ligging Rue du Moulin au Bois
7022 Hyon (Mons)

rue Maurice Flament 7
op La Trouille


Geo positie 50.437489, 3.966090
Eigenaar Privaat
Gebouwd Voor 1192
Type Onderslag watermolen
Functie Korenmolen
Kenmerken Zeer groot sluiswerk
Gevlucht/Rad Ondeslagraderen (verwijderd)
Inrichting Verwijderd
Toestand Nog brug-sluiswerk en hoekgebouw
Molenaar Geen
Openingstijden Van buitenaf zichtbaar

Beschrijving / geschiedenis

Le Moulin-au-Bois est un moulin à eau sur la Trouille, après le confluent de la rivière de Nouvelles et du By (section A nos 391a, 399? 401, 402, 469a et 470).

Obligation banale pour Frameries, Quaregon, Fleignies, Noirchain, Genly, Ciply et Sars.
Au confluent de la Trouille et de la Wampe, ce pont-barrage partiellement envahi par la végétation est un vestige de l'ancien moulin domanial attesté dès 1192.

En 1192,  Baudouin, comte de Flandre et de Hainaut, premier marquis de Namur, reconnaît devoir à l'église de Sainte-Waudru une rente perpétuelle de deux muids de froment, payable à la Saint-Martin, pour la cession que cette église lui avait faite de sa part dans le moulin d'Hyon part qu'elle avait du chef de la donation de Harduin, jadis maire de Mons. Ce cens annuel sera payé du meilleur froment du grenier comtal à Mons. En février 1196 (n.s.), Bauduin confirme à l'église de Sainte-Waudru la dite rente de deux muids de blé.

C'est le moulin au-bois qui était banal pour les habitants de Noirchain. "Et si doivent mobre cil de Noirchin, fors chiaus dou Temple, au moulin-au-bois à Hyon, territoire de Mons" (acte de 1265, dans le Cartulaire des rentes et cens dus au Comte de Hainaut).

En 1750, il possédait 3 roues de dessous, dont 2 étaient à l'usage du moulin à farine et la troisième à l'usage d'une foulerie. Ces trois roues étaient construites sur une même ligne droite le long du mur (aujourd'hui disparu) parallèle à la rivière. Les deux premières étant meuneries et la dernière activait la foulerie.

Le moulin fut vendu par la ville de Mons en 1823.

En 1826, Germain L'Heureux publia deux planches représentant le moulin Saint-Pierre et le moulin au Bois à Hyon. En 1829, on les reproduisit par la lithographie.

Depuis 1846 le moulin ne compte plus qu'une seule roue. Il fut converti en tannerie après la première guerre mondiale.

Du moulin proprement dit, il ne subsiste qu'un morceau du mur du rez-de chaussée le long de la rue juste avant le pont. Par contre, le site du pont, les vannes et la cascade sont remarquables.

Jules DEWERT & Christiane PIERARD

Het grote sluiswerk op de Trouille regelde zowel het waterpeil van deze rivier als van de watermolens. Deze site omvatte twee watermolens. Aan de ene kant van de oever (hoek met de rue du Moulin au Bois) bevond zich de Moulin au Bois, met destijds drie onderslagraderen, later slechts één. Deze molen is gesloopt en werd vervangen door een watermolen met onderslagrad aan de Rue Maurice Flament nr. 7. Deze molen is nu gerenoveerd tot appartementen. De achterzijde geeft uit op het sluiswerk.
Op de andere oever (rechts) stond de Moulin Sint-Pierre, gebouwd in 1826. Deze molen had een groot onderslagrad. De bypass liep onder het vierkante gebouw door, waarvan thans enkel nog een hoekrestant bestaat.

Robert Van Ryckeghem, Sint-Andries

<p>Moulin au Bois</p>

Het kolossale sluiswerk. Foto: Jean-Paul Vingerhoed, 04.07.2010

<p>Moulin au Bois</p>

Muurrestanten. Foto: Jean-Paul Vingerhoed, 04.07.2010.

<p>Moulin au Bois</p>

De Moulin au Bois met drie onderslagraderen. Planche de Germain L'Heureux (1826), litho en 1829.

<p>Moulin au Bois</p>

Met nog 1 onderslagrad. Pentekening coll. R. Van Ryckeghem, Sint-Andries

<p>Moulin au Bois</p>

De maalderij als opvolger van de Moulin au Bois. Foto R. Van Ryckeghem, 25.11.2004

Literatuur

Bulletin de la Commission royale d'Histoire, 4e série, t. VIII, p. 428, 438 (acte de 1192).
"Cartulaire des rentes et cens dus au Comte de Hainaut en 1265", t. I, p. 72, Annales du Cercle archéologique de Mons, XXVII, "Noirchain", p. 207 (acte de de 1265).
Jules Dewert, "Les moulins du Hainaut. Arrondissement de Mons", Annales du Cercle d'histoire et d'archéologie de Baudour, t. 4, 1939, p. 1-202;
Annales du Cercle archéologique de Mons, XX, p. 201 (lithographie de 1829).
Jacques Vandewattyne, "Inventaire des moulins du Hainaut. Arrondissement de Charleroi - Arrondissement de Mons - Arrondissement de Soignies", Hainaut-Tourisme, n° 118, juli 1966, p. 139-144;
"Moulins en Hainaut", Bruxelles, Crédit Communal, 1987;
G. Bavay, "Patrimoine et histoire des moulins en Hainaut", Mons, Hannonia, Analectes d'Histoire du Hainaut, tome XI.


Laatst bijgewerkt: dinsdag 3 maart 2015
Stuur uw teksten over deze molen
Stuur uw foto's van deze molen
  

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <p>Moulin au Bois</p>, Hyon (Mons)homevorige paginaNaar Verdwenen Molens