Molenzorg
Hantes-Wihéries (Erquelinnes), Henegouwen
<p><strong></strong>Moulin du Grand-Pré<br />Ferme du Grand-Pré</p>
Photo: Christian Warzée
Naam

Moulin du Grand-Pré
Ferme du Grand-Pré

Ligging Rue de Grand-Pré 13
6560 Hantes-Wihéries (Erquelinnes)

le long de la Hantes


toon op kaart
Geo positie 50.293320, 4.178349
Eigenaar sprl Le Grand Pré
Gebouwd voor 1700
Type Bovenslag watermolen
Functie Korenmolen
Gevlucht/Rad Bovenslagrad (verwijderd)
Inrichting Verwijderd
Toestand Gerenoveerd als restaurant en gîte
Bescherming ---,
Niet beschermd
Molenaar Geen
Openingstijden Als restaurant (woensdag t.e.m. zondag) en vakantieverblijfplaats, tel. 071 55 50 78, e-mail: legrandpre@skynet.be
Internet bron

Moulin du Grand-Pré
Ferme du Grand-Pré

Beschrijving / geschiedenis

Le moulin de Grand-Pré se situe sur le cours de la Hantes à un kilomètre en amont du Vieux-Moulin. Voici un moulin à eau important, en bon état. Près de son étang, toujours alimenté par la Hantes, il fait partie d'un vaste quadrilatère clôturé. Perpendiculaire à un logis que l'on peut dater approximativement du 18e siècle, le moulin proprement dit est composé de deux bâtiments séparés par l'ancien bief et la roue à aubes.

Le moulin apparaît comme un fort volume de plan rectangulaire de cinq travées de longueur sur une hauteur de deux niveaux. Il est couvert d'une veaste bâtière avec léger coyau. Le moulin s'intègre dans un vaste ensemble de bâtiments en moellons de calcaire blanchis. Il est composé de deux bâtiments distincts et manifestement remaniés que séparent l'ancien bief et la roue à aubes.

Il faut distinguer deux étapes dans la construction de cette bâtisse. L'étape la plus ancienne correspond à un "rez-de-chaussée" entièrement en petits moellons de calcaire local. Des blocs de pierre ciselée apparaissent aux angles de la construction et aux linteaux des baies. Côté pignon, une baie trahit une datation plus ancienne (vers 1700?). Au-dessus de ce niveau de moeillons se montre très clairement le résultat d'un rehaussement en brique intervenue probablement dans la première moitié du 19e siècle. Ce rehaussement correspond à un grand grenier percé au pignon (côté cour) d'une porte permettant le transbordement des grains. Un petit toit assure de ce côté la protection de la poulie. Des fenêtres sous arc pratiquement cintré éclairent le grenier mais sans respecter l'ordonnance des travées du niveau inférieur. C'est la raison pour laquelle les travées ne sont pas alignées dans le sens vertical.

On ne peut identifier ici aucune trace certaine de dérivation ni de barrage. Aujourd'hui, le canal d'alimentation de la roue est effacé. Une passerelle permettant de franchir la rivière se situe dans le prolongement du portique. Dans ce dernier étaient installées deux vannes dont les vantelles pouvaitent être actionnées par des crémaillères toujours en place. Un canal spécifique se détache du cours principal de la rivière pour rejoindre ces vannes. En aval de la chute, la puissance et l'importance des masses d'eau est telle qu'elles ont provoqué le "écreusement" d'un bassi d'aval (ou basse-rivière) en éventail.

De grand fragments de meules sont visibles dans les environs immédiats de la bâtisse "moulin" proprement dite.

Ce moulin aurait appartenu au couvent des Carmes de Montignies-Saint-Christophe, ce qui ne devrait pas faire remonter ses origines au-delà du dernier quart du 17e siècle. Son activité est attestée aux 18e et 19e siècles et encore jusqu'en 1931. Sos les régimes français et hollandais, il voisinait avec plusieurs scieries de marbre construites sur la Hantes. Un tel repprochement d'usines sur le même cours d'eau ne manquait pas de susciter des plaintes.

Le site de Grand Pré connut au début une activité métallurgique importante, pour évoluer ensuite vers une activité de scierie de marbre et un moulin à blé. En 1890, l’activité principale est exclusivement agricole et cela jusque les années 1976 où la Ferme de Grand Pré devient un des pionniers en matière de tourisme à la ferme. Essentiellement tournée vers le tourisme, la Ferme de Grand Pré, a su mettre en valeur les vestiges de son passé en mettant en évidence les traces de son histoire.

L'ensemble est en excellent état. La mécanisme et la roue d'aubes ont disparu. Il y a un étang de réserve toujours alimenté par la Hantes.

Le 26 octobre 1987, la Reine Fabiola nous fit le grand honneur de sa visite dans le cadre d’une journée organisée par la section féminine des Unions Professionnelles Agricoles. Cette journée avait commencé à Maffle par la ferme de Mme De Keyser, alors présidente nationale des UPAF, où la Reine a d’abord été présentée à l’ensemble des membres du Bureau. Après la visite de l’exploitation de Mme la Présidente, le convoi Royal s’est mis en route pour rejoindre notre village de Hantes-Wihéries où quelques 600 agricultrices venues de tous les coins du pays, attendaient la Reine Fabiola avec énormément d’émotion et d’impatience. Après un premier bain de foule et une rencontre plus intime avec notre famille, la Reine déjeuna en compagnie d’une cinquantaine de personnes. Lors de ce repas servi par l’Ecole hôtelière de Namur, elle eut l’occasion de déguster nos deux spécialités que sont la truite en papillote et le coq grand mère. Après s’être restaurée, la Reine Fabiola allait encore s’entretenir durant de très longs moments avec les agricultrices qui avaient déjeuné sous le chapiteau dressé pour l’occasion. Longtemps encore son sourire et sa gentillesse marqueront l’Histoire de Grand Pré

La ferme Warzée, installée dans les anciens bâtiments d’un moulin à eau situé le long de la Hantes, est spécialisée dans l’élevage des poulets et de porcs. Ceux-ci sont produits dans le respect d’une alimentation saine et de qualité. Le restaurant, reconnu comme « Maison du terroir » de l’APAQ-W, vous propose en plus de sa carte traditionnelle cuisine française, des spécialités maison comme le coq fermier façon grand-mère et la truite en papillote.

Le restaurant peut accueillir +/- 130 personnes. Ouvert le mercredi midi, le jeudi, vendredi, samedi et dimanche pour les services du midi et du soir. Pour vos repas de famille, mariages, communicans, réunions de travail..: salle de banquet de 60 places. Pour vos week-ends, vos vacances, le Grand-Pré peut vous acceuillir dans l'une des 4 chambres d'hôtes.

Cécile DUMONT, Gérard BAVAY & Christian WARZEE

<p><strong></strong>Moulin du Grand-Pré<br />Ferme du Grand-Pré</p>

Photo: Christian Warzée

<p><strong></strong>Moulin du Grand-Pré<br />Ferme du Grand-Pré</p>

Photo: Christian Warzée

<p><strong></strong>Moulin du Grand-Pré<br />Ferme du Grand-Pré</p>

Photo: Christian Warzée

<p><strong></strong>Moulin du Grand-Pré<br />Ferme du Grand-Pré</p>

Photo: Christian Warzée

<p><strong></strong>Moulin du Grand-Pré<br />Ferme du Grand-Pré</p>

Photo: Christian Warzée

Literatuur

Archives d'Etat à Mons, Fonds français, 720
D.-A. Van Bastelaer, "Excursion à Hantes-Wihéries", dans "Documents et rapports de la Société ... de Charleroi", t. 10, 1880, p. 80-144.
Le patrimoine monumental de la Belgique, t. 10 (1), Hainaut, Arrondissement de Thuin, Liège, 1983, p. 349.
Gérard Bavay, "Patrimoine et histoire des moulins en Hainaut - Inventaire descriptif", Mons, Hannonia, 2008. (Analectes d'histoire du Hainaut, tome XI).
"Moulins en Hainaut", Mons, Hannonia / Bruxelles, Crédit Communal, 1987.


Laatst bijgewerkt: woensdag 15 april 2015
Stuur uw teksten over deze molen
Stuur uw foto's van deze molen
  

 

De inhoud van deze pagina's is niet printbaar.

zoek in databasezoek op provincieStuur een e-mail over molen <p><strong></strong>Moulin du Grand-Pré<br />Ferme du Grand-Pré</p>, Hantes-Wihéries (Erquelinnes)homevorige paginaNaar Verdwenen Molens